Horaire du culte :

Tous les dimanches

à 10h30

PRESENTATION ACTIVITES ENSEIGNEMENTS CONTACT LABIBLE ANNONCES

Vivre Aujourd’hui....Un calendrier pas comme les autres
Chaque jour, une réflexion, une anecdote, un témoignage en lien avec un texte de la Bible, la Parole de Dieu....

Rester intègre dans notre marche avec DIEU

2 juillet 2006 Samuel

En cette période estivale, beaucoup prennent ou s’apprêtent ? prendre la route pour des vacances. Le conseil de bison futé est de s’arrêter toutes les deux heures ; cet acte permet d’éviter de stresser ou de s’endormir au volant. Certains arrêts sont effectivement très bénéfiques, mais il y a des arrêts qui peuvent être fatals.

Je vais parler du danger des « arrêts sur le trajet ». Je commencerai par dire quels sont ces arrêts dangereux. Ensuite je parlerai des moyens ? utiliser pour les éviter. Pour terminer, je citerai ceux d’entre nous qu sont les vulnérables ? ces dangers.

Nous allons lire dans l’ancien testament. Cherchons ensemble le livre de Nombres et son chapitre 25. Nombres chapitre 25, les trois premiers versets. Je lis dans la version du Semeur 2000.

Israël s’établit ? Chittim. L? , le peuple commença ? se livrer ? la débauche avec des filles de Moab

qui les invitèrent aux sacrifices offerts ? leurs dieux. Les Israélites participèrent ? leurs repas sacrés et se prosternèrent devant leurs dieux.

Peu ? peu, Israël s’adonna au culte du *Baal de Peor, et l’Eternel se mit en colère contre lui.

Israël est en pèlerinage ; il va prendre possession de la terre qui lui a été promise. Le chemin n’est pas sans danger ! Le peuple doit faire face ? plusieurs adversaires sur sa route. Ces trois versets se situent après deux victoires d’Israël. L’une contre Sihôn le puissant roi des Amoréens (21/24-25) et l’autre contre Og, le roi de Basan (21/33-35). Ces deux victoires sont éclatantes et effraient les royaumes alentours (22/3-4). Après ces batailles, les israélites ont peut être besoin de repos. Il faut savoir que Abel-Chittim signifie le pré des acacias ; c’est donc un lieu d’ombre, un peu comme nos aires de repos sur les autoroutes. Mais cet arrêt d’Israël va se révéler néfaste pour le peuple.

Selon le premier verset de notre texte, Israël s’établit (ou demeurait) ? Chittim. Il ne s’agit pas de camper ou de faire halte comme en 22/1. Le peuple pèlerin, sans être arrivé, s’établit quelque part ! On pourrait le comparer ? un automobiliste qui va du Mans pour Grenoble. À mi-chemin, alors qu’il est sur une aire de repos, il décide de mettre fin ? son voyage et s’établit sur cette aire. Peu probable, n’est-ce pas ? Pourtant c’est ce que font plusieurs chrétiens. Si tel n’est pas le cas, comment expliquer la perte du zèle des débuts ? Comment comprendre le peu de motivation pour les choses sensées édifier notre foi ? je parle des cultes du dimanche, des réunions dans la semaine, des projets de la communauté, etc. Nous prenons le temps pour tout mais pas pour grandir dans la connaissance de Dieu. C’est précisément l? le plan de l’ennemi : obstruer notre marche avec le Seigneur. Il s’emploie ? nous distraire du mieux qu’il peut. Résultats, pour ceux qui ne sont pas vigilants, c’est la passivité qui s’installe. La passivité est le premier danger des arrêts sur le trajet. Cette inertie ouvre la voie ? tous les autres dangers. Il nous faut refuser qu’elle s’installe.

Avez-vous regardé le film Camping de Fabien Onteniente ? J’ai lu le résumé de ce film que la critique a apprécié. Si vous l’avez regardé ou si vous avez déj? fait du camping, vous pouvez donc imaginer l’ambiance dans le campement des Israélites ? Chittim. On découvre ceux qui sont les voisins, on discute avec eux et parfois on s’attache ? eux jusqu’? les suivre même au-del? du camping. C’est ce qui se passe dans notre texte. Les jeunes soldats sont séduits par le charme de leurs nouvelles voisines : les filles de Moab. Ils vont ? leur rencontre et se livrent ? la débauche avec elles. Pour les israélites cette histoire de sexe était peut-être au départ un jeu, une sorte de flirt, un simple tchatche dans un café réel ou virtuel. Mais l’adversaire va s’engager dans cette brèche ouverte. C’est ainsi que les belles Moabites encouragent Israël ? pousser plus loin sa rébellion ? l’Eternel (V2). Et, sans forcément s’en rendre compte, le peuple va peu ? peu s’éloigner de la vérité comme le dit le verset 3.

La stratégie du diable est la même : utiliser la ruse pour détourner le juste. Rappelez-vous du jardin d’Eden : Est-il vrai que l’Eternel a dit… ? Pensez ? la tentation faite au Christ : Si Tu es fils de Dieu… ? L’ennemi utilise souvent une convoitise en nous, un sentiment de doute qui naît, un moment de lassitude, bref des périodes d’arrêts. Puis, peu ? peu, il crache son venin jusqu’? ce que mort s’en suive.

Mais que faire pour éviter ces arrêts fatals ? Comment rester fermes et bien portants ? C’est le sujet de mon deuxième point.

Le combat commence ? l’intérieur, au niveau de nos pensées. C’est donc l? qu’il faut commencer ? résister ? l’ennemi. La Bible nous donne cette recette dans Philippiens 4/8 : que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées. Un auteur chrétien dit que une mauvaise pensée qui s’installe plus de quatre secondes dans la tête causera beaucoup de dégâts. Seul problème : nos pensées sont alimentées par ce que nous voyons et par ce que nous entendons. Autant dire pas par beaucoup de choses saines. Le Christ le sait. Il nous demande expressément de veiller et prier afin de ne pas céder ? la tentation (Matthieu 26/41)

Mais si malgré tout il nous arrive de tomber ? Reprenons Nombres 25 et lisons la suite du texte.

L’Éternel dit ? Moïse : Assemble tous les chefs du peuple, et fais pendre les coupables devant l’Éternel en face du soleil, afin que la colère ardente de l’Éternel se détourne d’Israël.

Moïse dit aux juges d’Israël: Que chacun de vous tue ceux de ses gens qui se sont attachés ? Baal Peor.

Et voici, un homme des enfants d’Israël vint et amena vers ses frères une Madianite, sous les yeux de Moïse et sous les yeux de toute l’assemblée des enfants d’Israël, tandis qu’ils pleuraient ? l’entrée de la tente d’assignation.

A cette vue, Phinéas, fils d’Éléazar, fils du sacrificateur Aaron, se leva du milieu de l’assemblée, et prit une lance, dans sa main.

Il suivit l’homme d’Israël dans sa tente, et il les perça tous les deux, l’homme d’Israël, puis la femme, par le bas-ventre. Et la plaie s’arrêta parmi les enfants d’Israël.

Il y en eut vingt-quatre mille qui moururent de la plaie.

L’Éternel parla ? Moïse, et dit :

Phinéas, fils d’Éléazar, fils du sacrificateur Aaron, a détourné ma fureur de dessus les enfants d’Israël, parce qu’il a été animé de mon zèle au milieu d’eux; et je n’ai point, dans ma colère, consumé les enfants d’Israël.

C’est pourquoi tu diras que je traite avec lui une alliance de paix.

Quelles sont dure ces paroles ! Elles relèvent d’une autre époque. C’est ? se demander si elles émanent vraiment du Dieu de grâce que nous servons. Eh bien oui ! Il s’agit bien de ce Roi qui dit dans le nouveau testament que depuis le temps de Jean Baptiste jusqu’? présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s’en emparent (Matthieu 11/12).

Si tu es plus bas, si tu es cédé, alors tu as deux choses ? faire. La première c’est de décider de te relever. C’est ? dire reconnaître que, malgré les apparences, tu ne vas bien. Mais également te résoudre ? te bouger pour sortir de ta misère. La deuxième chose c’est de prendre avec courage toutes les mesures qui s’imposent. Selon le Maître, ces mesures peuvent aller jusqu’? « arracher son œil droit ou couper sa main droite pour les jeter au loin » (Matthieu 5/29-30).

En résumé de ce deuxième point, je dirai que pour éviter le piège des arrêts, il faut :

1- Veiller, c’est-? -dire rester vigilant.

2- Demeurer dans la prière, c’est-? -dire dans tout ce qui nous fortifie. Prendre le temps de lire des livres qui peuvent édifier notre foi. Participer fidèlement aux cultes du dimanche et aux réunions de la semaine. Développer un culte personnel et régulier, etc.

3- Se faire violence pour éviter de se retrouver dans des situations délicates. Se faire violence pour écouter et obéir ? l’Esprit de Dieu en nous.

Il ne me reste plus qu’? vous révéler, dans mon troisième point, quels sont ceux parmi nous qui sont les plus vulnérables aux dangers des arrêts? Tout le monde ! Le psaume 11/2 dit que le méchant tire dans l’obscurité sur ceux qui ont le cœur intègre. Il n y a pas d’exception ! A la fin du verset 6, tout le peuple pleure y compris Moïse. Ils n’ont pas tous été fautifs mais tous se sentent concernés. Philippiens 2/21 dit que « chacun cherche son propre intérêt et pas celui de Jésus-Christ » c’est un contraste avec Phinéas dans Nombres 25/11 : car il prit vivement ? cœur mes intérêts. Qui ici prend ? cœur les intérêts de Dieu ? Qui sont les Phinéas parmi nous ? Que préférez-vous : la foi ou le foot ? Le lit ou la louange ? La grâce matinée ou la grâce de Dieu ?

Tout le monde pleure ! Il y a quelque chose qui manque ; quelqu’un est absent et cela se ressent. Ton absence, non seulement te prive de bénédictions mais affecte aussi le peuple. Pourquoi ces absences d’ailleurs ? T’es-tu arrêté quelque part ?

Tout le monde est vulnérable au danger des arrêts. A chacun de prendre garde !

Mais quand l’ennemi s’attaque ? une communauté, il vise en particulier un groupe de personnes : les responsables. Lisons pour la dernière fois dans nombres 25, les versets 14 ? 15 :

L’homme d’Israël, qui fut tué avec la Madianite, s’appelait Zimri, fils de Salu ; il était chef d’une maison paternelle des Siméonites.

La femme qui fut tuée, la Madianite, s’appelait Cozbi, fille de Tsur, chef des peuplades issues d’une maison paternelle en Madian.

Les responsables sont investis par Dieu d’une tâche noble. Ils ont une grande valeur auprès du Seigneur. Tout ce qu’ils font, en privé ou en publique, peut affecter la vie des brebis. Leur rôle les expose aux attaques répétées de l’ennemi le diable. Les frères doivent les soutenir, les encourager et surtout faciliter leurs tâches. Chacun étant responsable devant Dieu, chacun se doit rester en marche d’un pas alerte.

En conclusion, je rappelle que la Bible nous invite non pas ? faire le vide mais ? faire le plein et ? prendre part ? son œuvre. Hors, vacance veut dire vide. Le problème des vacances c’est le danger de se laisser aller et de peu ? peu se refroidir. Soyons des Phinéas et pas des fainéants. L’enjeu est grand pour nous, pour nos frères et même pour nos descendants. N’oubliez pas que les Moabites sont des descendants de Lot qui avait couché avec ses propres filles. Plus de quatre cents années après, cette tendance au sexe facile n’avait pas encore disparu dans sa famille.

Et la Bible de nous dire au Psaumes 1 :

Heureux l’homme qui ne marche pas selon les conseils des méchants, qui ne va pas se tenir sur le chemin des pécheurs, qui ne s’assied pas en compagnie des moqueurs. Toute sa joie il la met dans la Loi de l’Eternel qu’il médite jour et nuit.

Il prospère comme un arbre planté près d’un courant d’eau ; il donne toujours son fruit lorsqu’en revient la saison. Son feuillage est toujours vert ; tout ce qu’il fait réussit. Tel n’est pas le cas des méchants : ils sont pareils ? la paille éparpillée par le vent.

Aussi, lors du jugement, ils ne subsisteront pas, et nul pécheur ne tiendra au rassemblement des justes. Car l’Eternel veille sur la voie des justes ; mais le sentier des méchants les mène ? la ruine

AMEN.

1 Commentaire Ajouter le vôtre

  • 1. MBOBDA Mireille | 26 août 2010 à 11:41

    je benie le Seigneur pour cette opportunité qu’il me donne de visiter ce site!
    je me suis arrêté depuis plus d’un an ? cause de beaucoup de pretexte et c’est la foi de mon Mari et de ma Maison qui garde tiède ma propre foi ou pour bien dire mon engagement!
    je veux me relever et je prie le Seigneur de le faire maintenant!
    Merci pour ces mots et que Dieu vous benisse au nom de Jésus! Amen!

Laisser un commentaire

Obligatoire

Obligatoire,

*

Du HTML autorisé:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Rechercher

Abonnement : gratuit !

Inscrivez-vous pour recevoir un e-mail de notification à chaque article publié.


 

5 Articles plus récents

Catégories

Archives

Liens


Nb de visiteurs depuis mai 2012 :20851
Nb de visiteurs aujourd'hui:126
Nb de connectés:2