Horaire du culte :

Tous les dimanches

à 10h30

PRESENTATION ACTIVITES ENSEIGNEMENTS CONTACT LABIBLE ANNONCES

Vivre Aujourd’hui....Un calendrier pas comme les autres
Chaque jour, une réflexion, une anecdote, un témoignage en lien avec un texte de la Bible, la Parole de Dieu....

Patricia : ma rencontre avec Dieu

22 juin 2007 cep.le.mans

J’ai fait de nombreuses rencontres dans ma vie qui m’ont amenées vers Dieu et j’aimerais vous parler de ces rencontres.
MA VIE SANS CHRIST :

Je suis née dans une famille où les traditions comptent, plus que la « religion ». Je suis 3ème sur 4 enfants. Mon père travaillait comme artisan maçon ; il n’était pas souvent présent ? la maison. Maman nous a élevés : elle est très autoritaire, et montre son affection par des repas exquis mais pas par des mots ou des gestes.

J’étais une enfant dynamique et en même temps très anxieuse. J’ai toujours eu envie de plaire aux autres.

Après ma communion solennelle, j’ai cessé d’aller ? l’église (catholique). Puis, vers l’âge de 15 ans, j’étais toujours inquiète pour un oui pour un non donc maman m’avait emmené voir une guérisseuse. Cette femme a récité quelques « prières » et m’a vivement encouragé ? retourner ? l’église : ce que j’ai fait. L’ambiance était bonne, je chantais ? la chorale et j’aimais cette convivialité.

Dans la vie, je voulais réussir mes études et les langues étrangères m’attiraient. Il faut dire que je voulais un jour me rendre aux Etats-Unis voir ma tante qui habite l? -bas. J’ai donc énormément apprécié mes profs d’anglais qui m’ont enseigné cette langue.

A 18 ans, en section littéraire, la rencontre avec mon professeur de philosophie a aussi été marquante. En pleine recherche d’identité, cet homme m’a dégoûté de la religion en nous faisant étudier « l’avenir d’une illusion » de Freud. J’ai alors arrêté d’aller ? l’église.

C’est également ? l’adolescence que j’ai fait une rencontre qui allait bouleversé ma vie : celle de mon petit ami. Je voulais me conformer aux jeunes de mon âge. Mal dans ma peau, avec toutes mes questions, cette relation s’est finie « en queue de poisson ».

MA RENCONTRE AVEC CHRIST :

A 20 ans, mon BTS de secrétaire trilingue en poche, je réalise un de mes rêves les plus chers : je vais aux Etats-Unis. La société Simmonds (les écrous) avait une filiale aux Etats-Unis (en Californie) et j’y ai fait 3 stages d’un mois (chaque année).

Le patron américain de cette filiale m’a hébergée dans sa famille. L? -bas, j’ai entendu l’évangile de plusieurs manières :

leur accueil ? mon arrivée : « nous avons l’habitude d’aller ? des réunions, nous sommes protestants »,

la qualité de leur vie m’a beaucoup touché : ils se rendaient disponibles pour m’écouter (je leur posais beaucoup de questions sur le sens de la vie….), leur amour envers moi et envers chaque membre de la famille était concret, leur joie de vivre me parlait,

il répondait ? mes questions par la Bible. Jésus commençait ? se révéler ? moi.


A mon retour en France, ils m’ont envoyé une bible en français avec un verset-clef :

1 Pierre 3 :18 : « Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener ? Dieu ; il a été mis ? mort quant ? la chair, et rendu vivant quant ? l’Esprit ».

J’ai donc accepté le Seigneur dans ma vie en lisant ma bible, dans ma chambre. J’ai reconnu que je ne pourrais jamais être ? la hauteur des exigences des autres et j’ai reconnu mes péchés. J’ai demandé pardon ? Dieu pour mes péchés.

Un couple de chrétiens parisiens est passé voir la famille qui m’hébergeait aux Etats-Unis : il m’a laissé leur adresse sur un papier minuscule. Quand je me suis convertie, je leur ai écrit et ils m’ont conseillé l’église dans laquelle je suis car je ne connaissais pas de protestants au Mans.
MA VIE EN CHRIST :

Dieu a fait (et continue) un travail de fond en moi. Il a mis sur ma route une famille spirituelle qui m’encourage dans les moments de crise. Dans ma vie quotidienne, j’ai besoin de venir ? lui pour prier et lire la bible. Je suis sûre d’être acceptée de Dieu et qu’il m’aime réellement. J’ai la vie éternelle.

Jean 3 :16 : « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point mais qu’il ait la vie éternelle ».

Dans ma famille, j’ai pu leur montrer que je n’étais pas dans une secte ? travers mon comportement et aussi grâce ? mon mari qui est lui aussi chrétien.

Mon but, c’est de servir Dieu, dans mon travail et dans l’église où il m’a placée. Ma foi a une grande influence dans mon travail car, au milieu des jurons, je réagis différemment. Cela parle (gloire ? Dieu).

Devenir chrétien, ce n’est pas commencer une vie rose où il n’y a aucun problème. C’est cheminer avec Dieu, lui parler, l’écouter. Je vous encourage vivement ? lire la Bible pour faire vous aussi cette rencontre formidable. La conversion, c’est le point de départ d’un long processus de croissance qui se fera toute la vie.

Laisser un commentaire

Obligatoire

Obligatoire,

*

Du HTML autorisé:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Rechercher

Abonnement : gratuit !

Inscrivez-vous pour recevoir un e-mail de notification à chaque article publié.


 

5 Articles plus récents

Catégories

Archives

Liens


Nb de visiteurs depuis mai 2012 :20851
Nb de visiteurs aujourd'hui:126
Nb de connectés:2