Horaire du culte :

Tous les dimanches

à 10h30

PRESENTATION ACTIVITES ENSEIGNEMENTS CONTACT LABIBLE ANNONCES

Vivre Aujourd’hui....Un calendrier pas comme les autres
Chaque jour, une réflexion, une anecdote, un témoignage en lien avec un texte de la Bible, la Parole de Dieu....

Le bonheur selon Dieu (Psaume1)

2 août 2007 Sylvain

                                
                               A)INTRODUCTION AU LIVRE DES PSAUMES

C’est un livre qui occupe une place spéciale dans la Bible. Pourquoi?        

– Il se trouve au centre de notre Bible, comme si les auteurs du canon avaient voulu montrer que la louange ? dieu doit être au centre de notre vie ! ( sans fin nous le louerons),

– il contient le verset central de la Bible (Il contient le verset central des 31173 versets de la BiblePs 118.8

« mieux vaut se réfugier auprès de l’Eternel que de compter sur les humains »

– Parce que son titre lui-même est spécial.Psaume qu’est ce que ça veut dire? Psalmoî = louange en grec, mais bien avant les grecs les hébreux étaient l? et l’avaient nommé Tehilîm, mot qui dérive de la racine hll, louanger (hallel, alleluia) d où le titre que certains adoptent: Louanges, mot splendide, mot rempli d’un contenu émotionnel certain, bien fait pour désigner des poèmes tout orientés vers la louange de notre Dieu .

– C’est un livre populaire, un livre de vie car il évoque toutes les situations de vie : la joie, le regret, l’indignation, la solitude, la maladie, le doute, l’exubérance, l’espérance etc. il y a des psaumes de louanges, mais aussi des psaumes de supplications ? dieu, des psaumes d’instruction, des psaumes de reconnaissance, des psaumes d’humiliation ..

– Il est attribué ? au moins 5 auteurs, dont David (73 psaumes lui sont attribués, David mérite bien son surnom « le chantre agréable d’Israël » 2S23,1 , d’autres sont attribués aux descendants de Quoré, une tribu de chantres lévitiques, d’autres ? Asaph et ? ses descendants .

– Il a été écrit sur la plus longue période de temps — 900 ? 1000 ans entre David et Asaph…

Les 2 premiers psaumes commencent et se terminent par le mot heureux.

Heureux l’homme qui ne suit pas le conseil des méchants, qui ne s’arrête pas sur la route des pécheurs, et qui ne s’assied pas sur le banc des moqueurs, …

Heureux cet homme l? !

Fin du ps2 ( l’agitation des nations … ) et il est écrit « Heureux ceux qui se réfugient en Lui ! ( l’Eternel) »

La fin du livre des Louanges : Un feu d’artifice de la louange !!

Le psaume 146 : un hymne ? la gloire de l ‘éternel qui exhorte ? se confier en ce Dieu secourable, ce Dieu qui vient en aide ? ceux qui sont dans le besoin.

Les 5 derniers paumes sont encadrés par l’expression Louez l’eternel ! et forment le « hallel » , le bouquet final de toute cette louange ? Dieu.

Le dernier, le 150 c’est le « bouquet final du bouquet final » du feu d’artifice de la louange : Louez l’éternel , dans une symphonie de louange (au son du cor, du luth, de la cithare, avec des tambourins, avec des danses, avec la lyre, avec les cymbales retentissante, et enfin … avec Tout !!! ce qui respire !!! Amen !

Souvent, les dernières paroles d’un homme sont les plus importantes, les derniers chapitres d’un livre en forment la conclusion, et on dirait bien que Dieu conclut ces belles pages par le plus important ? ses yeux : louez l’éternel en toutes circonstances . Lui il nous aime en toutes circonstances, quoi que nous fassions, nous ne pouvons rien faire de plus pour qu’il nous aime davantage, et nous ne pouvons rien faire de moins, de sorte qu’il nous aime moins : son amour est inconditionnel, donc sa louange doit être inconditionnelle !!! et c’est ce qui nous est rappelé dans ce psaume 150.

Dans les semaines qui viennent vous proposons de partager ensemble toute la beauté de ces psaumes pendant nos études et nos cultes , notamment les psaumes de degrés, ceux qui étaient récités et chantés par Israël en allant au temple ( cantique pour la route vers la demeure de l’Eternel) ps 120 ? 134 des cantiques chantés lors des grandes fêtes religieuses orsque les pèlerins montaient vers la ville sainte , Jérusalem ( 15 psaumes = 15 marches pour atteindre le parvis du Temple). Jésus a chanté les Psaumes.

Certains psaumes « d’instruction » présentent les conditions d’un culte qui puisse être agrée par l’Eternel : c’est le Dieu vivant et vrai , pas de faux semblant avec Lui. Pour célébrer un culte qui soit agréable ? notre Dieu, il faut s’attacher ? sa loi, ? sa parole, être agréable ? Dieu, cela fait aussi notre bonheur … c’est le cas du Psaume 1

B) PSAUME 1

1 Heureux l’homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, Qui ne s’arrête pas sur le chemin des pécheurs, Et qui ne s’assied pas sur le banc des moqueurs, 2 Mais qui trouve son plaisir dans la loi de l’Éternel, Et qui médite sa loi jour et nuit ! 3 Il est comme un arbre planté près d’un cours d’eau, Qui donne son fruit en son temps, Et dont le feuillage ne se flétrit pas : Tout ce qu’il fait réussit. 4 Il n’en est pas ainsi des méchants : Ils sont comme la paille que le vent dissipe. 5 C’est pourquoi les méchants ne résistent pas au (jour du) jugement, Ni les pécheurs dans la communauté des justes ; 6 Car l’Éternel connaît la voie des justes, Et la voie des pécheurs mène ? la perdition.

1) Les chemins du bonheur (1.1-3)

1.1 Le bonheur est le résultat d’une relation positive entre Dieu et l’homme : c’est une conséquence, un fruit, un dividende, de cette relation .

Belle entrée en matière ! La Bible est pleine de commencement heureux : C’est normal, parce que Dieu se présente comme un Dieu heureux (1 Tim 1.11) Dieu exprime son bonheur dans la création (Gen 1.31 : et voici, c’était très bon )

– Et lorsque le Christ en personne donne son premier discours public, son premier mot, est «heureux. » le sermon sur la montagne : Heureux ceux qui se reconnaissent spirituellement pauvres, car le royaume des cieux leur appartient

C’est aussi avec cette promesse que se termine la Bible.

– Apocalypse 22:14 «heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d’avoir droit ? l’arbre de vie, et d’entrer par les portes dans la ville ! »

Quel est ce bonheur ?

Il existe en hébreux deux termes assez proches. L’un relève de la bénédiction, de la charge et de l’honneur confié, l’autre décrit plus un état intérieur, une exubérance personnelle. C’est ce dernier terme qui est utilisé. On pourrait dire : « oh bonheur des bonheurs ! » C’est intense, c’est un bonheur sublime aussi beau qu’un diamant qui brille ? la lumière !

Heureux celui qui est en relation étroite avec son Dieu. Les psaumes regorgent d’exemples, de situation de bonheur : (résultat d’une relation positive entre l’homme et Dieu)

1.Prendre refuge en Dieu (Ps 2:12), Heureux sont tous les hommes, qui en Lui cherchent un refuge

2. Se rapprocher de Dieu grâce ? son élection (Ps 65:5, 84:5) Heureux celui que Tu as choisi, pour l’inviter auprès de Toi, ? demeurer dans tes parvis !

3. Marcher loin du péché (, Ps106:3, ) Heureux ceux qui observent le droit, qui pratiquent la justice en tous temps

4. Etre pardonné de ses fautes (Ps32:1) Heureux l’homme dont la faute est effacée

5. Obéir (Ps 119) Heureux les hommes qui suivent ses préceptes et cherchent ? Lui plaire de tout leur cœur

6. Etre bons envers les faibles et les pauvres (Ps 41:2) Heureux celui qui se soucie du pauvre. S’il est dans le malheur, l’Eternel le délivre

7. Etre corrigé par Dieu ( )(Ps 94:12) Bienheureux est l’homme, Eternel, que tu corriges toi-même

Le bonheur est le résultat d’une relation positive entre Dieu et l’homme: c’est une conséquence, un fruit, un dividende, un retour d’investissement de cette relation. Pas de bonheur sans cette relation positive ! ce que recherche l’homme tout seul : (la consommation, l’épanouissement au travail, la reconnaissance, l’argent, ) n’aboutit pas au vrai bonheur si c’est cela le bonheur, alors il ne sera jamais atteint : c’est la savonnette mouillée qui glisse entre les doigts dès qu’on veut la saisir. Cela abouti ? la frustration, au toujours plus ;, aux manifestations pour toujours + de droit , ? la gay pride, aux consultations pour toujours + de médicaments, de tranquillisants, d’anxiolytiques.. Heureusement nos politiques n’ont pas encore inventé le droit opposable au bonheur (si je n’ai pas le bonheur , alors j’attaque l’état en justice) !

Mais il y a un autre sens hébraïque au mot « heureux »: Chouraqui le traduit par « en marche »..

1.2 Le bonheur, c’est la joie sereine d’être en marche avec Dieu, selon ses plans et ses directives

« En marche, l’homme qui ne va pas au conseil des criminels, ne s’arrête pas sur la route des fauteurs, n’habite pas l’habitat des railleurs, » (Chouraqui)

Le mot «heureux » vient d’un verbe qui veut dire avancer. L’idée que l’on a alors, c’est que le bonheur est le fruit d’une progression lorsque l’on suit Dieu. Nous sommes des créatures qui nous projetons dans l’avenir. L ’homme et la femme sont motivés par des projets, quels qu’ils soient : projet de vie ( mariage), projet d’enfants, projets d’études, projets professionnels, projets de maison, projets de vacances… je ne suis jamais + heureux que lorsque j’ai un projet, je m’investis ? fond et je m’épanouis .

Etre heureux, c’est être en marche – mais pas n’importe comment- en marche ? l’intérieur du projet que Dieu a pour toi. Avance sereinement dans les plans que dieu a formés pour Toi. Si tu ne les connais pas ? Alors avance d’une manière agréable ? Dieu et il te fera connaître pas ? pas son plan pour Toi

Lorsque l’on s’arrête, on s’ankylose. C’est dur de repartir. C’est aussi comme une promenade où l’arrivée récompense tellement l’effort que l’on a fait. Quand j’étais jeune, je faisais des randonnées haute en montagne, sur des sommets de 3000 mètres et c’est dur de partir ? 4h du matin du refuge de montagne, il faut marcher longtemps dans la nuit, sur des cailloux, et vers 8 h on arrive au pied du glacier, le jour se lève , et c’est dur de gravir le glacier et 4 h plus tard, arrivé au sommet, quelle récompense, avec un ciel dégagé , une vue féérique , un paysage de rêve : ? l’époque, je n’étais pas chrétien, mais j’avais quand même conscience de Dieu ! et si je le refaisais maintenant, j’imagine l’émotion ! Moi qui m’émerveille et remercie le seigneur quand des tomates murissent dans mon jardin, ? combien plus forte raison je serais époustouflé de la puissance, de la bonté, de la beauté de dieu si je revenais sur ces sommets !!

Heureux d’être en marche avec Dieu, selon ses plans et ses directives

Frères et sœurs, le plus grand obstacle au bonheur en Christ, c’est de s’arrêter de marcher. C’est de s’arrêter de grandir, c’est de s’arrêter de servir.

Le bonheur selon Dieu n’est pas un but, mais un résultat que le Psalmiste évoque maintenant, les obstacles au bonheur

Quels sont les obstacles au bonheur ? « … L’homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, Qui ne s’arrête pas sur le chemin des pécheurs, Et qui ne s’assied pas sur le banc des moqueurs.

Le bonheur est un résultat, qui peut être nettement entaché : 3 voies pour ne pas être heureux. La suite du verset et le suivant établissent un contraste de fréquentation. Les fréquentations des méchants, la fréquentation de la Bible. On remarque plusieurs degrés d’association ; Méchants, pécheurs, moqueurs.

Marcher, se tenir debout ou s’arrêter, s’asseoir. Sont les 3 positions que l’on adopte pendant la journée, ces trois verbes évoquent donc l’ensemble de l’activité humaine de dans la journée

Conseil, Chemin, le Banc : évoquent une graduation : on commence par la pensée ( la pensée qui me traverse de faire le mal), on se met en route sur le chemin ( on imite le comportement de celui qui fait le mal, pourquoi pas moi ? ) et puis on s’installe dans le mal ( sur le banc, en compagnie ), et en plus parmi les moqueurs !

Méchanceté, péché, moqueur : on commence par avoir une intention malsaine, puis on la réalise, puis on s’installe parmi les moqueurs, ceux qui raille la réalité de Dieu, ceux qui ont la vie facile : les moqueurs, les rigolards, rassemblent beaucoup de monde, ils sont admirés, et suivis et ils manipulent une arme redoutable, très dangereuse : la dérision , la médisance , ce qui déstabilise les « justes »

N’avez vous pas été confronté ? cette situation, pendant vos efforts d’évangélisation, lorsque vous mettez tous vos efforts ? faire le bien, ? changer quelque chose qui ne va pas dans votre vie et puis … patatras, tu chutes, tu ne tiens pas ta promesse, et le moqueur vient t’enfoncer davantage !

Moi-même, avant ma conversion, je cultivais cette dérision, cette moquerie de toutes les situations sans tabous, sans garde fou et parfois, même aujourd’hui je dois lutter contre cette tentation de me moquer de situations, d’être blessant, de mal me comporter.

Les désirs qui sont en nous nous attirent et nous séduisent, puis engendre le péché, puis péché, parvenu ? on plein développement engendre la mort (la rupture d’ avec Dieu ) jcq 1, 13 et suivants

Avertissement ! Attention ? nos fréquentations, les amis .

Une parade : Le bonheur se mémorise

«Mais qui trouve son plaisir dans la loi de l’Éternel, Et qui médite sa loi jour et nuit ! » « mais a son désir dans la tora de IHVH-Adonaï et murmure sa tora jour et nuit. » (chouraki)

Je sais que la Bible a de la valeur, donc je me réjouis de l’avoir près de moi. Non seulement je vais la garder près de moi, mais je vais aussi l’intégrer pour prévenir des situations difficiles

Notre chair, le monde, parfois Satan, enseignent une manière de vie égocentrique,

loin de Jésus Christ. La Parole de Dieu nous permet de saisir chaque pensée pour l’amener ? l’obéissance. Comme des enfants qui apprennent l’équilibre sur une bicyclette et qu’il faut accompagner constamment…

Méditer, c’est avant tout redire, répéter, susurrer, réciter. Ca implique la mémorisation de cette Parole. Jour et nuit, c’est une expression qui illustre la constance.

Le bonheur est productif (1.3)

« Il prospère comme un comme un arbre planté près d’un cours d’eau, Qui donne son fruit en son temps, Et dont le feuillage ne se flétrit pas : Tout ce qu’il fait réussit.»

Ce chemin du bonheur est productif. Dieu compare l’homme qui médite la Bible ? un arbre. Une image qui contraste avec la paille dont nous parlerons dans un instant :

Le juste est semblable ? un arbre, il est solide, il résiste ? la sécheresse et aux tempêtes de la vie , il surmonte les tentations des épreuves. Sa vie est fructueuse .

Jérémie « Ainsi parle l’Eternel : Maudit soit l’homme qui se confie dans l’homme, Qui prend la chair pour appui, Et qui détourne son coeur de l’Eternel ! Il est comme un misérable dans le désert, Et il ne voit point arriver le bonheur ; Il habite les lieux brûlés du désert, Une terre salée et sans habitants. Béni soit l’homme qui se confie en l’Eternel, et dont l’Eternel est l’assurance ! il est comme un arbre planté près des eaux, et qui étend ses racines vers le courant ; il ne voit pas venir la chaleur et son feuillage reste verdoyant ; durant l’année de la sécheresse, il est sans inquiétude et il ne cesse de porter du fruit » Jr 17,8

( image du noyer) .

L’image de l’arbre est frappante : ? la maison, nous avons un grand arbre en face de notre cuisine, c’est un noyer ! il est toujours vert, même pendant la sécheresse en 2003, quand il faisait des 36° dehors , nous nous réfugiions sous ,la palme du noyer, pour trouver de la fraîcheur . Et vous connaissez le dicton qui veut qu’il ne faut pas faire la sieste sous un noyer, on risque d’attraper mal ? la gorge ( ? cause de la fraicheur !) c’est un arbre qui donne toujours du fruit en sa saison )

Oui, Il y a une vitalité caractéristique en celui qui s’accroche concrètement quotidiennement ? la Parole de Dieu. Il est verdoyant. Il vit. Non seulement il vit, mais il prospère.. Pourquoi ? ce n’est pas par un processus magique ou automatique ! mais Vivre selon l’intention du Créateur révélée dans l’Ecriture, c’est maximiser ses chances d’utiliser les lois naturelles que Dieu a mises en place.

Un employé qui se moque de respecter son employeur doit s’attendre ? avoir des problèmes. Un employeur qui exploite ses employés doit s’attendre ? avoir également des problèmes. Une femme ou un homme qui est sélectif dans son obéissance ? Christ, risque de ne pas voir son couple ou de sa famille prospérer : pas besoin de vous faire un dessin de ce que l’on voit dans le monde, et parfois dans nos églises . L’image la plus touchante de cette prospérité est celle de Joseph.

 

2) L’Absence de bonheur/ Le chemin de la honte (1.4-5)

3 conséquences pour ceux qui ne s’inscrivent pas dans les voies de Dieu et qui ont des intentions malsaines :

Le contraste est vif : « pas ainsi des méchants ! » Il existe deux négations en Hébreu, celle qui est utilisée est la plus absolue. On ne pourrait dresser de murs plus épais ni plus hauts entre les deux groupes d’individus.

Ici, il s’agit des méchants, un titre utilisé ? quatre reprises dans ce psaume (1, 4, 5, 6). Les gens qui sont détachés de Dieu et dont la vie est donc sans retenue. Des personnes dont les intentions ne sont pas saines

La honte d’être ballotté (1.4)

« Ils sont comme la paille que le vent dissipe. » Ceux qui ne prennent pas racines dans la Parole n’ont aucune stabilité. Ils vont d’une décision ? l’autre, d’une influence ? l’autre, et ils sont déstabilisés très rapidement et emportés.

Jcq 1 5,6 :« celui, qui doute est semblable au flot de la mer que le vent agite et soulève ; qu’un tel homme ne pense pas qu’il recevra quelque chose du Seigneur : c’est un homme irrésolu et inconstant dans toutes ses voies »

La honte d’être accusé (1.5a)

« C’est pourquoi les méchants ne résistent pas au (jour du) jugement»

« Aussi, les criminels ne se lèveront pas au jugement, ni les fauteurs dans la communauté des justes ». (chouraki)

On pourrait mieux traduire par «se lever. » Les méchants ne se lèveront pas lors du jugement. Si vous êtes accusés injustement, au tribunal, vous vous levez et vous dites avec assurance, « c’est injuste !! ». Mais si c’est pour une faute vraiment commise, vous faites profil bas, on se fait tout petit, on a un peu honte Aucun des méchants ne saura tenir debout devant Dieu.

La honte d’être isolé (1.5b)

« Ni les pécheurs dans la communauté des justes»

Une troisième conséquence que l’on trouve ici, c’est la honte d’être isolé de la communauté des justes. Le pécheur ne subsiste pas, il ne tient pas debout dans la communauté des justes, dans l’église. C’est l? peut-être l’ultime conséquence terrestre du péché, c’est l’isolement. Le fait de ne pas être ? l’aise avec ceux qui aiment le Seigneur. Il n’est pas rare, quand ça ne va pas avec Christ, qu’on cherche ? s’éloigner de l’Eglise. On trouve alors plusieurs excuses, on essaie de rationaliser pourquoi on abandonne l’église. Parfois, c’est la conscience coupable qui refuse l’exemple ou l’éclairage ou l’exhortation de la communauté des justes. 3 ) A la fin de l’histoire (de l’Histoire )

Ce psaume nous dit qu’il y aura une fin !

«Car l’Éternel connaît la voie des justes, Et la voie des pécheurs mène ? la perdition.»

L’approbation (1.6a)

«. Dieu connaît les secrets du cœur » (Psaumes 44:22).

Une vie cela s’évalue ? la fin ! On ne sait pas ? l’avance ce qui va se passer ! Le jour vient où la réalité du juste et de l’injuste sera clarifiée. On entendra du Père , comme dans la parabole des talents : « c’est bien, bon et fidèle serviteur, tu as été fidèle en peu de choses, je t’établirai sur beaucoup ; entre dans la joie de ton maître » (Matthieu 25:23). (remarquez que cette parole s’adresse ? celui qui avait reçu 2 talents et qui n’en avait gagné que 2 autres et non pas celui qui avait reçu 5 talents » Dieu est fidèle pour ceux qui lui sont fidèles pas seulement pour ceux qui sont les plus performants dans la fidélité !!

La dévastation (1.6b) « Et la voie des pécheurs mène ? la perdition. » Un jour viendra la fin du chapitre de l’histoire humaine, Christ reviendra en gloire et séparera les hommes. « Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs» Matthieu 25:32. 4 ) Conclusion

Mes amis, Soyons « en marche » !!

1) Le bonheur, c’est la joie sereine d’être en marche avec Dieu , selon ses plans et ses directives.

. Il faut parfois redonner un coup de pouce ? notre marche. Il faut parfois se repentir, et admettre que l’on s’est laissé prendre au piège. Proverbes 14:12 : «Telle voie paraît droite devant un homme, Mais ? la fin, c’est la voie de la mort. »

Les échecs passés ne sont pas des ornières. On peut rebondir. Proverbes 24:16 : « Car ? sept reprises le juste peut tomber et il se relève,

2) Le bonheur est le résultat d’une relation positive entre Dieu et l’homme : c’est une conséquence, de cette relation .

sans cesse revenir ? Dieu et ? sa Parole, et le louer ne toutes circonstances. C’est une manière de rester connecté ? Lui, de reconnaître que sans Lui, je ne peux rien faire, d’ obtenir une assurante confiance en Lui et au bout du compte de progresser avec Lui : c’est cela le bonheur

2 Commentaires Ajouter le vôtre

  • 1. Desir josue | 8 juillet 2008 à 1:13

    JE FINI PAR COMPRENDRE LE PSAUME1,Alors, comment faut-il commencer une predication dans ce psaume?

  • 2. cep.le.mans | 13 juillet 2008 à 19:34

    1. Qu’est-ce que le bonheur ? « Heureux… »

    C’est méditer sur la Parole de Dieu. C’est ? l’encontre de ce que l’on considère comme « bonheur » aujourd’hui : le shopping, les vacances…

    2. La méditation dans la Bible n’a rien ? voir avec la méditation transcendantale, en vogue dans notre société. L? , on est censé vider son esprit. Alors que la méditation Biblique, c’est nourrir, remplir ses pensées de Dieu et de sa Parole afin de le louer, le prier et d’agir selon Ses voies (Exemple : Josué 1). Impact sur nos émotions (« bonheur »)

    3. Le résultat : une stabilité – « comme un arbre » par rapport ? la légèreté de la paille ; c’est ? dire des vies sans aucune substance. Des vies légères parce qu’elles ne sont pas en contact avec la source vitale – la Parole de Dieu comme enracinement. Ces gens l? ne tiennent pas dans les crises (Matthieu 7.24-27)

    EXHORTATION FINALE
    Ne gaspillez pas votre vie ! Enracinez-vous dans la parole de Dieu nuit et jour. Comme Jésus en vivant, en mourant…

Laisser un commentaire

Obligatoire

Obligatoire,

*

Du HTML autorisé:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Rechercher

Abonnement : gratuit !

Inscrivez-vous pour recevoir un e-mail de notification à chaque article publié.


 

5 Articles plus récents

Catégories

Archives

Liens


Nb de visiteurs depuis mai 2012 :20851
Nb de visiteurs aujourd'hui:126
Nb de connectés:1