Horaire du culte :

Tous les dimanches

à 10h30

PRESENTATION ACTIVITES ENSEIGNEMENTS CONTACT LABIBLE ANNONCES

Vivre Aujourd’hui....Un calendrier pas comme les autres
Chaque jour, une réflexion, une anecdote, un témoignage en lien avec un texte de la Bible, la Parole de Dieu....

Jean-Baptiste rencontre Jésus le Messie

29 octobre 2007 cep.le.mans

 

Introduction


Nous sommes appelés ? faire des rencontres qui auront plus ou moins d’importance. Certaines deviendront essentielles pour notre vie immédiate ou future.

Nous sommes conscients de l’importance de rencontrer Dieu, et cette année, nous voulons nous arrêter sur des rencontres que Jésus a faites et que la Bible nous rapporte.

Chacune de ces rencontres apporte son lot d’information. Comment, qui, et pourquoi Jésus rencontrait les autres?

Comment Jésus établit des relations avec les hommes.
Arrêtons-nous sur la rencontre de Jésus avec Jean-Baptiste:

        1.Jean-Baptiste, un homme qui rencontre Jésus!
2. Jean-Baptiste, un homme qui doute mais qui croit.
3. Jean-Baptiste, un homme qui maintenant, connaît Jésus.

Jean-Baptiste, un homme qui rencontre Jésus.

    Pour vivre une vraie relation avec quelqu’un, il faut le rencontrer.

Lecture : Mat 3.13-17 & Jean 1.32-34  Beaucoup de personnes s’approchent de Dieu sans jamais réellement réaliser ce qu’il est.  Qui est-il vraiment ?  Jésus au début de son ministère vient rencontrer Jean-Baptiste pour se faire baptiser !

Jésus vient vers Jean-Baptiste !

    Si les grands de ce monde sont souvent difficiles ? atteindre, Jésus commence son ministère en allant vers les autres.

Il ne s’installe pas sur une place importante de la ville, ne va pas voir les notables de la cité, la  jet set de l’époque, les chefs religieux.

NON, il va vers Jean-Baptiste qui n’est pas forcément l’homme avec lequel on souhaite passer ces journées. Il ne s’habille pas chez les plus grands couturiers de l’époque, sa résidence ne se trouve pas dans les quartiers chics de Jérusalem, et son discours est direct.

Jésus n’est pas venu pour parader sur cette terre, il est venu pour nous et ne déviera pas de cette mission, malgré les efforts du diable.

    Et puis Jésus veut être baptisé, comme un simple homme.

V 15 : Jésus montre qu’il a accepté la mission du père en se mettant dans la condition d’un homme.

Le message que Jésus passe ici est clair et dans un souci de lui ressembler, nous devons en tenir compte.

Jésus va vers tous les hommes :     Les critères humains s’appuient beaucoup sur le paraître alors que le critère de Jésus s’appuie sur le cœur, Il va vers ceux qui ont besoin de lui. Les critères humains sont également de s’élever quand celui de Dieu est de s’abaisser.

Jésus veut avant tout plaire au père.

Le baptême n’est donc pas pour lui un sentiment de faiblesse, mais un moyen d’identification avec les autres et un moyen de montrer aux hommes tout simplement ce que Dieu attend d’eux.

Le baptême n’étant qu’un signe, il ne sauve pas, il aurait pu s’en passer. Mais Jésus montre comme pour Naaman, que ce qui compte pour le père ce n’est pas le geste en lui-même, mais ce qu’il représente, la preuve de ma foi, de mon obéissance. Je veux obéir ? Dieu et ce geste montre mon obéissance et ce qu’il représente, je le fais mien.

La réponse de Dieu ne se fait pas attendre. « Celui-ci est mon fils bien aimé, celui qui fait toute ma joie. »

L’obéissance conduit Dieu ? nous dire : puisque tu acceptes de me servir, que tu m’as prouvé que tu m’aimais, alors je t’équipe en te donnant ma puissance et puis ton obéissance me fait plaisir, je suis dans la joie !

Est-ce que nous sommes conscients de la joie que nous pouvons procurer ? Dieu quand nous lui obéissons.

Jean-Baptiste est un homme qui aime Dieu et qui maintenant connaît Jésus : « Cet homme est le fils de Dieu. »

Jean-Baptiste accepte l’autorité de Dieu et s’y soumet : « C’est moi qui ai besoin de toi ! ».

Mais il sait obéir car il a cette crainte saine de Dieu : « L? -dessus, Jean accepta de le baptiser »

Jean-Baptiste, un homme.

    Si Jésus est Dieu, le rencontrer ne fait pas de nous des dieux. Nous restons des hommes et nous aurons toujours besoin de la puissance de Dieu qui est toujours disponible.

Comme une carte de fidélité, cette « carte Saint Esprit », est disponible 24h/24 et 7jours /7, gratuite, personnelle, inviolable garantie ? vie.

Lecture : Matthieu 11.2-6

Es-tu celui qui doit venir ?

N’avons-nous jamais eu une petite période de doute ?

Jean-Baptiste est en droit, humainement parlant de se poser des questions. Il est en prison, voit que d’autres disciples sont mis en avant, d’autres sont guéris … et lui se sent probablement abandonné.

Quelle est notre réaction, quand la vie devient difficile, que mes attentes ne sont pas comblées ?

Pourquoi ? Où es-tu ?

Jean-Baptiste, comme tous les hommes semblent traverser une période de doute.

MAIS, il croit ! « Regarde moi et vois » « Garde la foi, je suis l?  » lui dit Jésus. Les soucis sont l? , mais je suis plus important que tout ça, je suis Dieu et je t’aime. Le monde est difficile et Dieu le sait. « Je n’abandonnerai pas celui qui vient ? moi »

La suite du chapitre 11 est un éloge extraordinaire de Jean-Baptiste, Jésus ne critique pas son questionnement, ses faiblesses. Il connait sa foi, son service, son obéissance.

Jean Baptiste, un homme qui témoigne

Lecture : jean 10,40-42

Jean Baptiste est considéré comme le plus grand des prophètes et a préparé le peuple ? la venue du Christ et témoigne de lui.

Dieu n’attend pas de nous que nous soyons des êtres surnaturels, surpuissants, faisant des signes miraculeux, Il peut permettre qu’il en soit ainsi, mais Il désire des hommes et des femmes qui témoignent de leur foi, qui soient des modèles en paroles et en actes, qui obéissent par amour ? Dieu leur père.

Conclusion

    Jésus a voulu vivre sur terre le plus normalement possible, s’identifiant ? l’homme.

Il a connu les besoins de ceux qu’Il croise, et chaque personne est pour lui quelqu’un d’important.

Il aime dialoguer avec nous, par amour et pour aider et surtout se faire connaître. Il veut nous amener ? découvrir ce qu’Il est, lui, Jésus le Messie, l’agneau de Dieu qui ôte le péché du monde !

    Reconnaissons-nous vraiment comme nous l’affirmons, Jésus comme notre sauveur et Seigneur personnel, comme le Messie. Une preuve de cette foi, c’est de lui obéir, de le servir et de désirer plaire au père avant de plaire aux hommes.

    Jésus connaît nos faiblesses, et c’est pour cette raison, qu’il nous équipe, Il partage sa puissance pour nous aider.

    Dieu n’attend pas de nous que nous prouvions quoi que ce soit, que nous cherchions ? être irréprochable, parfait … Dieu attend de nous que nous lui obéissions, témoignions, et nous approchions de lui pour grandir.

    Il désire que nous apprenions ? dépendre de lui.

Laisser un commentaire

Obligatoire

Obligatoire,

*

Du HTML autorisé:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Rechercher

Abonnement : gratuit !

Inscrivez-vous pour recevoir un e-mail de notification à chaque article publié.


 

5 Articles plus récents

Catégories

Archives

Liens


Nb de visiteurs depuis mai 2012 :38199
Nb de visiteurs aujourd'hui:82
Nb de connectés:2